Suivre

Donc ma grand-maman est décédée il y a un peu moins d'un mois. Mon grand-père, son mari, l'était déjà il y a 12 ans.

Or, c'est le testament de mon grand-père qui s'applique maintenant, c'est lui qui a décidé comment les affaires qui restent sont réparties à leurs enfants.

Et il n'y a que moi à qui ça fait bizarre dans la famille.

Ah, il y a encore du boulot.

@Monolecte Je n'en sais rien, mais je ne crois pas. Elle a pu vendre son appartement, par exemple. Je ne suis pas très au fait des éléments juridiques précis, mais le fait que son mari mort décide encore de presque tout m'agace.

@im Parce que sinon, en gros, quand le premier conjoint casse sa pipe, tu as ¾ qui va aux enfants et ¼ au conjoint survivant. Comme, souvent, le leg, c’est la maison où vivait le couple, on laisse l’usufruit au survivant et la nu-propriété aux enfants, qui récupèrent tout au décès du second.
On ne peut pas déshériter un gosse. Si tu as l’usufruit, tu ne disposes pas librement du bien.
Et tout dépend de si la mami a écrit ou pas un testament.

@im Bref, c’est compliqué et c’est pour cela qu’il existe des professions qui vivent très confortablement de la liquidation des succession et surtout de la gestion des contestations.

@Monolecte Ok, merci pour les explications. Dans ma vision naïve des choses, le conjoint ou la conjointe devrait recevoir le tout et décider quoi faire ensuite.

Pourquoi 3/4 aux enfants et pas 1/2 au max. ?

Et encore, il faudrait que ce soit de la propriété d'usage... :D

@im En fait, l'usufruit de la totalité des biens est mieux pour le ou la survivante. Moins de frais de succession, pas d'inventaire à faire, et les héritiers des deux se dépatouillent tous seuls après.
@Monolecte

@Sans_DeC L'expropriation serait plus simple. Et plus éthique aussi.

🚪 ← 🏃

@Monolecte

@im Vu ce que l'État fait déjà de notre argent, je préfère que ce soit mes enfants qui héritent.
Il dilapideront mieux le tout petit héritage 😋
@Monolecte

@Sans_DeC @im Si c’est une maison, ils vont surtout hériter des emmerdes : en gros, rien que pour les droits de succession, il faut filer dans les 20% de la somme attendue. Si tu ne les a pas, faudra trouver quelqu’un à qui emprunter. Et ensuite, faudra que tout le monde soit d’accord pour la vendre ou racheter les parts des autres, etc.
Pas mal d’emmerdes en vue.
Et pas mal de maison ne valent en réalité que dalle à la revente.

@Monolecte @Sans_DeC Oui, je me dis que le plus beau cadeau qu'on peut faire aux enfants, c'est de leur permettre de dépenser le fric AVANT, quand ils en ont BESOIN.

Enfin, je dis ça, je n'ai ni fric ni enfants, c'est trop compliqué pour moi.

@Monolecte En fait, non.
Dans un cas perso, les 4 enfants étaient d'accord. La maison s'est vendue rapidement. Comme la vente rapportait moins de 150 000 € par tête, il n'y a pas eu de frais de succession, en dehors des frais de liquidation.
Ça s'est réglé sur la vente.

@im

@im @Sans_DeC Exproprier une femme veuve souvent retraitée qui vit là depuis plusieurs décennies… je ne suis pas certaine que ce soit plus simple ou plus éthique.

@Monolecte Non, je sais, c'était ma manière d'exprimer que c'est un sujet qui me frustre beaucoup. Il y a dans le passé eu quelques engueulades en familles pour quelques mégots dans un vieux cendrier... @Sans_DeC

@Sans_DeC @im Oui, c’est ça qui se passe généralement : usufruit pour la survivante.

@im Ben tu vois la place accordée au conjoint survivant, sachant que ce sont plus souvent des femmes. Et pas forcément la mère des enfants → conflits.

@Monolecte Ouais, ok, je n'ai pas pensé à ça.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Pouet

Instance anarchostalinienne et allié·e·s membre des fédérations OStatus (GNU social, PostActiv) et ActivityPub (Pleroma, Mastodon).

Tout enfant abandonné sera détruit.