Suivre

Genève, canton friqué de la Suisse prospère, sabre dans l'éducation, méchamment. Des charges ne seront plus payées, ou beaucoup moins, la masse salariale réduite de manière significative, alors que les effectifs augmentent.

Faut dire que l'année passée, on a fait de gros cadeaux fiscaux aux grosses entreprises. Tu as bien voté, citoyen, citoyenne, et bien prends ça dans les dents !

Et avec la crise économique qui ne fait que commencer, ça va être joyeux, on se réjouit.

Un autre truc qui coûte assez cher, c'est le financement de retraites sur la base de l'épargne forcée et placée, ce qui veut dire jetée aux pourceaux (les propriétaires) et qu'il faut régulièrement recapitaliser.

Ah, la guerre (des classes) est belle.

Afficher le fil de discussion
Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Pouet

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !