Suivre

Quand on se dit que la propriété la plus fascinante des réseaux de neurones dans le monde vivant est la plasticité, alors la notion d'identifiant pérenne n'est peut-être pas aussi pertinente que ça.

· · Web · 1 · 0 · 0

@im
Reflexion intéressante. Ça me fait penser au droit à l'oubli et notre schizophrénie de l'ego qui veut ne pas être oublié.
D'où ma petit question: un neurone a-t-il un ego ?
Nous, oui. On veut être reconnu et que notre présent se nourrisse de notre passé.
Un identifiant unique nous permet ce fil rouge. Mais, comme fil, il est aussi une laisse qui nous coince dans notre passé et permet le tracace temporel.
Mais je crois que je m'écarte de la réflexion initiale....

@Charles_Roduit Un neurone n'a (peut-être pas) d'égo, par contre, sans neurone, on n'en a pas non plus.

C'est ce qu'on appelle une propriété émergente.

Après, l'égo, il en faut quand même un poil. C'est utile au fonctionnement. Le tout est de comprendre qu'il est mouvant, insaisissable et qu'il vaut mieux ne pas en être l'esclave.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Pouet

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !