Sur le sujet, et avec un angle plus large, que ce soit géographiquement ou temporellement, le dernier entretien de Hors-Série est salutaire : « Fascisme : vieux démons et nouveaux monstres », avec Enzo Traverso.

S'appuyer sur l'histoire du fascisme et de l'antifascime pour lutter contre les nouvelles droites suppose aussi d'en voir les spécificités actuelles.

hors-serie.net/Aux-Sources/202

@djelouze Malheureusement, il n'y a pas qu'une source.

@im Oh purée, merci pour ce partage.

À lire absolument, qu'on se revendique de gauche, de droite, du centre ou rien du tout !

Après, certains vont encore nous soutenir que "le fascisme c'est de l'extrême-gauche" et "les nazis étaient d'extrême-gauche" afin d'essayer de nous convaincre que l'extrême-gauche sont en fait les "méchants", se faisant passer pour le camp adverse, et l'extrême-droite les "gentils".

Comprenez-moi bien : tous les extrêmes doivent être combattus !

1/n

@im Mais bon, vouloir nous faire croire que les (néo-)nazis sont des mouvements d'extrême-gauche, c'est fort de mauvaise foi.

Ben oui, il est pourtant connu que l'extrême-gauche a à cœur les questions de nationalisme, de traditions, et est raciste et xénophobe...

Après tout, quelqu'un (dont je vous laisse deviner l'idéologie) avait souligné que dans nazisme ("national-socialisme"), il y a "socialisme", vous le voyez bien !

C'est oublier trop vite qu'il contient aussi "national(isme)" !

2/n

@kvuilleumier Pour être clair, le discours qui mets dos à dos le fascisme et le communisme, ce sont le plus souvent des défenses du fascisme.

Je ne vois pas en quoi vouloir s'émanciper de la propriété privée des moyens de production et des rapport de domination devrait être combattu.

@im Le mot-clé, c'est "extrême", même si l'un se démarque plus de l'autre 😅

@im C'est une question délicate. On pourrait citer les exemples des dictatures de gauche (Staline, Corée du Nord...) comme dérives de la gauche, mais l'étaient-ils réellement ? C'est souvent plus compliqué que cela.

@kvuilleumier Pour moi, l'extrême gauche est forcément anti totalitaire et en général n'a pas organisé de goulag ou de camps de concentration, mais y a souvent été interné.

Je pense sincèrement qu'une gauche radicale cherche à mettre en œuvre un projet démocratique, sans cette fable de la représentativité ou de la nation, sans propriété privée (ou étatique) des moyens de production, avec le refus des dominations de genre, de « race » ou de culture.

Pour résumer à grands traits.

@kvuilleumier Tiens, j'ai oublié de parler des dominations de classe. Impardonnable. Je vais de ce pas au camp de rééducation. 😉

pol eg 

@im Je pensais çàa aussi, puis j'ai lu des écrits du début du XXe siècle russe puis soviétique et la fin de l'homme rouge de Svetlana Alexeievich. Je me suis rendu compte alors que le marxisme et le stalinisme ça répondait à des aspirations d'une partie de la société.
Je reste convaincu que la stratégie des ML de détruire toutes les composantes du mouvement social qui ne leur prête pas allégeance pour mettre en place une dictature est vraiment néfaste cela dit 1/2 @kvuilleumier

pol eg 

@im Je sais pas si je suis très clair parce que c'est encore brouillon dans ma tête mais en gros le stalinisme, maoisme et tout c'est une erreur de l'extrême gauche. Faut pas le rejeter, faut accepter que ça a eu lieu, comprendre pourquoi et que faire pour pas que ce genre de mouvement puisse émerger de l'extrême gauche à l'avenir 2/2 @kvuilleumier

pol eg 

@derle Je ne nie pas le stalinisme et le maoïsme, ni les points aveugles qu'ils peuvent constituer, ni même qu'il faut comprendre ce qui les a rendu possible pour s'en défendre, mais ce n'est pas la gauche radicale. C'est même un projet antinomique avec l'émancipation du plus grand nombre, manifestement.

@kvuilleumier

pol eg 

@im D'émancipation, non, mais de faire une société humaine comme une machine régulière où l'individu n'existe pas est une utopie de gauche. Même si Marx s'en défend, il prend beaucoup au socialisme utopique. Les anarchistes s'en détache un peu sur ce point. (Sur d'autre point, il y a une continuité, comme les colonies et athénées libertaires qui poursuivent l'idée des phalanstères) @kvuilleumier

pol eg 

@derle

> une société humaine comme une machine régulière où l'individu n'existe pas

Ben justement, vu que ce n'est pas tellement un projet d'émancipation, je ne comprends pas ce que ça peut avoir avec un projet de gauche radicale.

@kvuilleumier

pol eg 

@im C'est historiquement le projet principal de l'extrême gauche de ~1830 jusqu'à la chute de l'URSS. Tu appelles quoi la gauche radicale ? Normalement le terme est utilisé pour designer un retour au source, mais lesquelles ? Le socialisme utopique, le marxisme non révisionniste, une espère d'entité éternelle à la Kropotkine qui inclus les tribus kabyles, les villages du moyen âge et la commune de Paris @kvuilleumier

pol eg 

@derle En gros : émancipation du plus grand nombre (vrai projet démocratique), anticapitalisme (fin de la propriété privée des moyens de production), antiétatisme, antinationalisme, antiautoritaire.

Perso, c'est pas un retour aux sources, mais radical, racine, s'attaquer aux racines du problème.

@kvuilleumier

pol eg 

@im On a la même vision de ce que devrait être la gauche ^^
@kvuilleumier

@im Et puis de toute façon, les actions, les actes, importent plus que les paroles.

Or, le nazisme s'est démarqué par son idéologie qui théorise une hiérarchie au sein des prétendues « races » humaines, justifiant massacres et génocides des « sous-hommes ». Le tout derrière un fort sentiment d'identité nationale. Pour ne citer que ça.

Malgré tout, d'aucuns soutiennent que ça n'a rien à voir avec de l'extrême-droite, bien au contraire.

L'avenir s'annonce radieux...

3/3

@kvuilleumier @im

« Wallah écarte-toi de ma rue. Eh le Coran, poussez-vous Madame ! ».
Sous les rires des autres élèves, une femme est violentée puis jetée à terre. Voilà comment on traite les enseignantes, aujourd'hui dans certaines classes.

@im @kvuilleumier laisser continuer le laxisme de ces dernières années pour voir ce genre de chose arriver encore et encore. Je ne pense pas que cela soit une bonne chose pour la France et les français.

@digger2 Ok, c'est bien plus clair. Attention, ça va bloquer.

@kvuilleumier

@im c'est beaux les moutons avec des oeillères... lol

Salut à toi ami du dialogue.

Sign in to participate in the conversation
Pouet

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!