Ah qu'est-ce que je suis content de vivre dans un pays francophone qui n'est pas la France, et donc à qui on ne demande pas son avis pour la langue française.
Ça nous évite d'avoir à nous arracher les cheveux sur une bande de vieux et vieilles réacs incultes.
Mangez-vous bande de con·ne·s!

invidious.fdn.fr/watch?v=tmLzn

#français #iel #vocabulaire #dictionnaire

@Faket
Et donc sous prétexte de dégenrer la langue cela ne te gêne pas qu'un pronom "neutre" soit constitué à partir d'un masculin et d'un féminin ? Ni que dans l'écriture inclusive, ce soit la même chose avec, en passant, le masculin qui précède le féminin ?
Ne serait-il pas plus logique de supprimer ces 2 genres au profit d'un seul : le neutre ? Exemple : utiliser le ĝi de l'espéranto ?
Sans animosité aucune. Bonne journée !

@eusebe Il ne s'agit pas de dégenrer la langue, à mon avis, mais d'y ajouter un neutre. Qui n'existe pas encore, donc on l'invente comme on peut.

Utilise le ĝi, si ça prend ça finira dans le dico.

@Faket

@im L'accent sur le g me semble difficile à intégrer à court terme.
@eusebe

Follow

@Faket Plus que le ü ? Ou le ù ?

@eusebe

· · Web · 1 · 0 · 0

@im Bah ceux-là sont déjà présent. Mais la question se poserait si ce n'était pas le cas, encore qu'en français on a l'habitude d'accentuer des voyelles, alors que des consonnes (sauf le c avec sa cédille).
@eusebe

@Faket Cette habitude d'accentuer des lettres, elle a bien dû être prise. Il y a un début à tout. Et ce début, c'est l'usage.

@eusebe

@im Ah je dis pas le contraire, je dis juste que je pense qu'il sera plus difficile pour "ĝi" de s'imposer que pour "iel", à cause de l'accent sur le ĝ.
Après s'il s'impose un peu, c'est probable que ça me plaise.
@eusebe

Sign in to participate in the conversation
Pouet

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!