@emmanuelc

Intéressant : je ne partage pas le même constat. Pour ma part, je n'ai jamais rien fait pour empêcher les grosses entreprises pollueuses de polluer (mis à part aller à quelques rassemblements à NDDL).

Mis à part chercher des solutions alternatives, je n'ai rien fait pour les stopper. Et j'aimerais changer ça.

Pour moi c'est la partie manquante de l'équation.

@im @nitot @biros

@almet @emmanuelc @im @biros j'imagine que tu as changé tes habitudes de consommation ? Donc de facto, en votant avec ton portefeuille, tu favorises des produits plus respectueux de la planète que des produits plus polluants. Donc tu as une influence sur les grosses marques polluantes (à moins que tu ne tombe dans le panneau de leur greenwashing, bien sûr).

@nitot @almet @emmanuelc @im Oui, mais peu importent la taille et le nombre de "gestes" que l'on fera, ça sera de toute façon marginal par rapport aux changements systémiques nécessaires. Il faut changer de modèle de société, de modèle économique, virer le capitalisme. Hier il y avait (encore une fois) un épisode de "C politique" sur France5, avec notamment Jean Jouzel, Paloma Moritz (la journaliste de Blast à l'origine de la vidéo dont on discute) et Mathieu Orphelin.

@biros oui, tout à fait d'accord avec toi. Mais je me repète : les gestes individuels sont un *préalable* au changement systémique. Quand tu les fait,
1 - tu t'engages, tu investis de ton énergie. Et donc tu veux que les autres se bougent aussi, et tu favorises leur action
2 - en les faisant, on chemine, on voit qu'il faut que d'autres choses changent, dont le système.

Sans gestes individuels, pas de cheminement individuel, donc pas de changement collectif !

cc @almet @emmanuelc @im

Follow

@nitot À mon avis, il impossible de décider de la poule et l'œuf, parce je suis convaincu qu'une part importante des choix individuels sont suggérés, imposés, contraints, indiqués, formés, colorés, va savoir quel qualificatifs encore, par les collectifs. Je suis les autres.

J'aime bien les moutons, j'espère que ça se voit. Parce comme beaucoup d'animaux, ils sont très sociaux.

@biros @almet @emmanuelc

· · Web · 1 · 0 · 0

@im @nitot @biros @almet @emmanuelc
Pour ma part, je fais un // avec la solidarité :
- pour certains, la redistribution, l'impôt progressif, certaines allocations se substituent à une solidarité individuelle, à laquelle ils participeraient plus volontiers que cette forme de solidarité "forcée"
- quelle différence avec la préservation de notre planète ?
Si les écogestes individuels ne seront jamais suffisants et servent en + d'argument pour ne rien faire à grande échelle, c'est contre-productif.

@im @nitot @biros @almet @emmanuelc
Cela dit, je reconnais que ces gestes permettent une prise de conscience mais c'est contrebalancé par la bonne excuse de ne rien faire d'autre et la culpabilisation de ceux qui ne font rien à l'échelle individuelle.
Selon moi, solidarité et écologie, même combat : c'est pas à l'échelle individuelle qu'on réglera quoi que ce soit.

Sign in to participate in the conversation
Pouet

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!