Follow

« Travailler le dimanche pour lisser la consommation énergétique ? »

Ah ah ah. Fuck you les syndicats des patrons.

On propose plutôt passer le 100 % à 4 jours. Pour TOUT le monde.

Et un salaire à vie.

@im perso je veux bien travailler le dimanche a la place d'un autre jour du je garde le 1.5x le salaire des heures dominical

@sieri Comment ça 1 fois et demi ? C'est le jour du seigneur ! Allez, 4 fois, ça ira ? :D

@sieri Ouais, je sais, c'est déjà pas mal. Mais on peut faire beaucoup mieux. Il faut être ambitieux dans la vie.

@im Ben ils peuvent se faire frire le cul comme diraient certains ^^

@im @angedestenebres C'est une idée propulsée publiquement en Suisse uniquement ? Ou c'est un constat global de ce que ces enflures nous préparent subtilement ?

@Chagratt C'est les milieux économiques en Suisse. J'imagine que c'est une provoc pour essayer de chopper un peu de gras de plus.

@angedestenebres

@im

Euh je l'ai pas le rongeur ?
Léodagan n'est ni tout blanc ni rongeur ?

@lienrag Je ne connais pas Léodagan, seulement un rongeur tout blanc qui l'avait cité récemment. Mais on est en public, là, j'en dirais pas plus.

@im Je suis pas contre bosser le dimanche moi. Mais du coup je bosse plus un autre jour. Et tant qu’à faire passer au 4 jours.

L’idée étant qu’au lieu de tous être au taf en même temps, ce qui est très chiant (sérieux, les magasins, agences immobilières, postales et bancaires, médecins et autres) qui font 10h-19h du lundi au vendredi quand tu bosses de 9h à 18h du lundi au vendredi, c’est complètement con), ben on mélange un peu tout pour faciliter l’organisation de tout le monde.

Mais bon ça n’a rien à voir avec des économies d’énergie et c’est au bénéfice de l’employé là :D

@breizh L'idée du dimanche travaillé pour personne c'est de permettre aux familles d'avoir un jour ensemble.

Et le fait que ça soit obligatoire supprime la possibilité de le négocier et donc de forcer les plus précaires à renoncer à voir leurs enfants grandir.

@im

@ffeth @im C’pas con. Mais bon sur le papier t’as pleins d’exceptions, mon père travaillait un week-end sur deux par exemple (et idem pour chaque jour de la semaine en fait, de façon à avoir toujours 3,5j / semaine travaillés).

Après, même si tu gardes le dimanche fixe, il faudrait mieux répartir l’autre jour qui est souvent le samedi, parfois le lundi, et plus rarement au plein milieu. Voir en ajouter un troisième lui aussi mobile.

Parce que si je pige l’idée de la réunion familiale, ça reste peu pratique et il restera de toute façon toujours des exceptions…

@breizh Aujourd'hui le dimanche non travaillé n'existe quasiment plus.

À une époque c'était la norme sauf telecom, santé, police, train… avec des compensations dignes.

Le droit local en a gardé une trace qui s'estompe également, hélas, ainsi que de la fermeture obligatoire des commerces à 18h, selon ma mémoire, 21h dans le texte ci-dessous :

alsace-eurometropole.cci.fr/ar

@im

@breizh @ffeth @im De mon coté il était en déplacement en Europe/US pas mal de fois donc les week-ends c'était par fois un peu rare, c'était plus se voir pendant les vacances (donc congés qu'il pose).

Au final je dirais que ce qu'il faut c'est peut-être compter les 2 jours par semaine + jours fériés comme des congés que tu peut placer à ta volonté.

@lanodan Et pourquoi pas aussi les nuits… Les européens de l'Est qui envoient leur flotte de camions sillonner l'Europe occidentale adoreraient cette idée.

@breizh @im

@ffeth @lanodan @im 🤷

C’est compliqué de revoir l’organisation de la société. Perso tout ce que je dis, c’est que tous être parfaitement synchronisés est particulièrement casse-couille parce que du coup tout est ouvert exactement aux moments où tu peux pas y aller, et qu’on aurait à gagner à mieux répartir les horaires et/ou jours de travail.

Maintenant pour le détail… et si c’est au choix, faut que ça soit les employés qui se concertent, pas l’employeur qui impose. Mais bon.

@breizh Le jour où les gens qui bossent auront le pouvoir, on risque de voir des choses sympa. Et les jours où tout est fermé, c'est quand même reposant. On devrait même fermer les routes ces jours-là, pour se reposer sans les gâcheurs de farniente que sont les motards et les voitures de sport.

@ffeth @lanodan

@im J'appelle ça ouvrir les routes, quand on en retire les trucs dangereux et pénibles.

@breizh @lanodan

@im @ffeth @lanodan Les dimanches sans voiture, ça a existé à certains endroits. Ça existe ptêt encore, d’ailleurs.

@breizh Oui, notamment en France !

Car… il y a une journée mondiale sans voiture, le 20 septembre.

Cette année en France le 20 septembre tombera dimanche 18 septembre.

Ça les ferait trop chier de faire une vraie journée sans voiture.

@im @lanodan

@ffeth @im @lanodan Je parlais plutôt d’un truc systématique (genre tous les dimanches pendant plusieurs mois/années).

@ffeth @im @lanodan À priori en Suisse et aux Pays-Bas dans les années 70, suite au choc pétrolier, entre autres, par exemple.

@ffeth @breizh @im Je comptais un jour en mode 24h complètement libres du boulot mais ouais le travail de nuit ou même tot le matin/tard le soir (ex. personnel de nettoyage, conducteur de bus, serveur).
@breizh @ffeth @im Marche pas non plus, t'es obligé d'avoir un repos hebdomadaire de 24h minimum. Donc en pratique deux jours d'affilé. Et si tu impose le dimanche, il ne reste que le samedi ou le lundi.

@Eldeberen @ffeth @im Bon ben on passe à la semaine de 4 jours comme ça le 3e mobile ça passe :yay:

Sinon dans le cas de mon père ça tournait une semaine sur deux du coup (soit il bossait lundi et mardi matin puis samedi et dimanche, soit mardi après-midi puis mercredi à vendredi).

@breizh @im
Bonjour,

Tu précises que ça ne te dérange pas de travailler le dimanche, je sais que c'est une position perso et je peux l'admettre.
Ce qui me dérange le plus, c'est que cela devienne une habitude.
Le fait de proposer l'ouverture des magasins, de fournir tous les services le dimanche me pose problème, évidement certaines activités doivent fonctionner le dimanche : pompiers, médecine, + autres...
Je pense que pour ramener de la fraternité / solidarité, il faut partager des moments ensemble, c'est pour cela que je suis attaché au dimanche chômé ( non travaillé).

Ce n'est qu'un avis, évidement il faut surement une réflexion plus poussée.

Cordialement

M. F

@mf @im Comme dit dans le reste du fil, c’est surtout pratique. Je travaille toute la semaine, il me reste que deux jours pour aller dans certains magasins, commerces, et autres services : samedi et dimanche.

La fraternité, solidarité, ça peut se faire en ayant beaucoup plus de jours « chômés ». Que ce soit via une semaine à 4 jours, plus de congés payés flottants, peu importe. Augmenter le temps libre de façon générale, quoi, pour avoir plus de chances de se croiser. Je suis pas sûr qu’avoir un jour commun à l’échelle nationale soit réellement pertinent… du moins dans une société un tant soit peu correcte, pas la société actuelle…

@im
Ouais Méga Fuck !

Régime du dimanche dans la fonction publique, ça va beaucoup vous étonner ⬇️

@DarvenDissek

@im
Oui.
Et le 100% télétravail pour les job où c'est possible, aussi, pour réduire les dépenses énergétiques délirantes des millions de trajets domicile/travail inutiles !

@matiu_bidule Ouais. Ou alors simplement que les jobs soient là où les gens vivent, ou que les gens puissent vivre là où les jobs sont, c'est selon.

Y a du boulot pour libérer le travail.

Sign in to participate in the conversation
Pouet

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!